Assemblée nationale : le PPRD demande l’invalidation de la candidature de Lokondo

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti de l’ancien président Joseph Kabila, demande que la candidature du député Henri-Thomas Lokondo soit invalidée. Cette requête a été introduite lors de la plénière du lundi 22 avril. M. Lokondo, élu de Mbandaka sur la liste PALU et alliés, a postulé à la présidence du bureau définitif de l’Assemblée nationale en tant qu’indépendant.

Ce que conteste le PPRD, parti membre du Front commun pour le Congo (FCC), qui soutient à ce poste, la candidature de Jeannine Mabunda.

Dans sa motion incidentielle, le député François Nzekuye estime que Henri Thomas Lokondo étant du regroupement PALU et alliés ne devrait pas poser sa candidature en indépendant.

« La Majorité a envoyé une lettre au bureau de l’Assemblée nationale pour désigner les candidats par parti politique. Le poste du président à l’Assemblée nationale est dévolu au PPRD. Le PALU et allié s’est joint à la candidature de l’honorable Jeannine Mabunda. L’honorable Lokondo est lié au choix de son parti politique et nous devons considérer que sa candidature n’est pas recevable », a argumenté François Nzekuye.

Vous pouvez l’écouter ici :

/sites/default/files/2019-04/web-01._230419-p-f-kinshasamotionincidentiellefrancoisnzekuye-00.mp3

Une abomination juridique

En réaction, Henri-Thomas Lokondo affirme que ni lui, ni le PALU et alliés n’appartiennent au FCC et que ce serait une abomination juridique de voter pour ou contre l’application d’une disposition de la Constitution.

Il estime que l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale n’est pas régie par la loi électorale, mais plutôt par le règlement d’ordre intérieur en conformité avec la constitution.

Pour Henri Thomas Lokondo, l’article 27 du règlement d’ordre intérieur notamment autorise de poser sa candidature en indépendant.

 « Vous venez parler pour dire des choses qui relèvent de la maffia politico-juridique ? Il ne faut jamais le faire, parce que c’est la honte de la République [s’adressant à son collègue Nezkuye]. Je suis du regroupement politique PALU et alliés. Je ne suis ni du PALU, ni du FCC. La Majorité présidentielle c’est une association politique qui n’a aucune personnalité juridique. Ça ne me concerne pas parce que je suis ici comme indépendant, conformément à la Constitution et au règlement intérieur. De quoi vous avez peur », a réagi Henri-Thomas Lokondo.

Après avoir suspendu pendant quelques minutes la plénière, le président du bureau provisoire a estimé que cette motion ne relevait pas du règlementaire mais plutôt de la politique et l’a soumise au vote avant de suspendre la séance qui s’est clôturée en queue de poisson.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (63)
FARDC (50)
Beni (29)
Ceni (29)
FCC (29)
Kinshasa (29)
Unpc (28)
UDPS (26)
Corruption (25)
Monusco (21)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)