Tshopo : Félix Tshisekedi évalue la situation sécuritaire à Kisangani et dans la province

Le chef de l'Etat Félix-Antoine Tshisekedi a présidé ce mercredi 24 avril à Kisangani une réunion du conseil provincial de sécurité avec les responsables provinciaux politico-administratifs et des services de sécurité pour évaluer la situation sécuritaire dans la ville de Kisangani et dans la province.

Il s’est penché particulièrement sur la situation au sein du campus universitaire de l'UNIKIS où il s’est rendu l’après-midi.

 

L'insécurité qui sévit dans le territoire de Ubundu, à 128 km de Kisangani, a aussi été au centre des discussions.  Des groupes armés identifiés comme des Maï-Maï s'affrontent régulièrement aux forces loyales.  L’on compte plus de 6000 déplacés sans assistance, note la presse de la Présidence de la République.

Le Président de la République a instruit les services de sécurité et étatiques en vue de mettre fin à cette situation.

Echange avec les étudiants de l’UNIKIS

Le Président de la République s’est aussi rendu au campus universitaire de l’UNIKIS.

Dans son adresse à la communauté universitaire, Félix-Antoine Tshisekedi a réaffirmé son engagement de résoudre les problèmes qui minent cette institution.

Il y a quelques semaines, le chef de l’Etat avait dépêché son conseiller culturel en vue d'évaluer la crise sociale qui a causé mort d'hommes et détruit quelques infrastructures au sein de cette institution universitaire.

Les étudiants de l’Université de Kisangani (UNIKIS) ont repris les cours, le 8 avril, après deux mois de cessation d’activités.

Les corps académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’Université de Kisangani (UNIKIS) avaient déclenché le 18 février une grève illimitée, après l’expiration du préavis de huit jours accordés aux autorités de l’université. Celles-ci devaient répondre à leurs revendications, notamment le déguerpissement des étudiants du complexe Elungu et le rachat des biens brûlés.

Selon un rapport de la commission d’évaluation, les dégâts causés par les étudiants de l’UNIKIS lors des incidents du 7 et 8 février étaient chiffrés à 105 405 USD.

La reprise des cours à l’UNIKIS était le fruit de la mission de bons offices initiée par Monseigneur Marcel Utembi, archevêque de Kisangani, a souligné, le Professeur Benoît Dheda DJailo, Recteur intérimaire de l’UNIKIS.

L’équipe avait rencontré le chef de l’Etat à Kinshasa pour solliciter son implication dans la résolution de ce conflit et faciliter la reprise des cours.

 Le pont Lubunga inauguré

Le Président Tshisekedi a aussi inauguré, ce même mercredi, le pont Lubunga. Ce pont présente les caractéristiques techniques suivantes :

Il traverse la rivière Lubunga avec une portée de 18m.

Il est sur l'axe routier Kisangani- Opala-Lomela-Lodja

Il est de type béton armé

Sa capacité est de 60 T (l’ancien était un pont mixte métal et bois de 25T construit en 1957).

Durée des travaux 36 jours (13mars au 19 avril 2019)

5 ingénieurs et 30 manœuvres de l'Office des Routes mobilisés.

Le financement : Fonds de promotion de l'industrie.

Ce pont va rétablir le trafic entre les provinces de la Tshopo, de Tshuapa, Sankuru, et le Kasaï Central.  Cela va entraîner la baisse des coûts des denrées alimentaires, indiquent les responsables du FPI.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner