Nord-Kivu : 210 femmes violées en trois mois à Masisi (ONG)

Plus de deux cent dix cas de viols ont été commis sur des femmes et jeunes filles, de janvier à mars 2019 dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu. Dans une déclaration publiée lundi 29 avril, La plateforme féminine Sauti ya Mama Mkongomani s’indigne de constater que les femmes continuent de subir ces actes d’humiliation sous le regard impuissant des autorités du pays.

« La plateforme des femmes a été saisie par ses activistes des droits de la femme qui sont basés dans le territoire de Masisi, à Pinga et à Kitchanga sur les cas des violences sexuelle ou viols que subissent les femmes pendant cette période où nous savons que les Forces armées de la RDC [FARDC] sont en train de faire la traque contre les groupes armes », a déclaré Nelly Mbangu Lumbulumbu, point focal de l’ONG Sauti ya Mama Mkongomani à Masisi.

D’après elle, parmi les victimes figurent aussi des mineures.

« Ces femmes subissent les violences pendant qu’elles sont par exemple aux champs et d’autres en plein déplacement », a expliqué Nelly Mbangu.

La plateforme Sauti ya Mama Mkongomani exige des enquêtes pour que les auteurs de ces actes soient sévèrement sanctionnés. 

Elle demande aux autorités de prendre des mesures pouvant sécuriser la population civile pendant la traque des groupes armés et pendant les hostilités entre l’armée régulière et les groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner