Sud-Kivu : la route Bukavu-Kavumu barricadée après le meurtre de trois personnes

Des manifestations ont été enregistrées sur la route Bukavu-Kavumu dimanche 5 mai dans la commune de Bagira, après le meurtre de 3 personnes dans cette municipalité.

Un jeune homme de 22 ans a été tué dans la nuit de samedi 4 mai par un militaire. Ce chauffeur a reçu une balle au ventre lorsqu’il tentait de résister à un groupe de militaires qui cherchaient à le dépouiller de son argent.

La société civile de Kabare précise que le meurtre a eu lieu à la barrière de Nyaki située entre la commune de Bagira à Bukavu et la localité de Mbobero dans le territoire de Kabare.

Choquée par cette tragédie, la population a bloqué momentanément la RN2 avant de décider de conduire la dépouille devant le bâtiment abritant la 33e région militaire et le gouvernorat de province. La police s’est interposée en dispersant les manifestants.

Deux blessés ont été enregistrés dans les rangs des manifestants, une femme et un homme, témoigne Emmanuel Bengehya, président de la société civile de Kabare.

En plus du meurtre de ce jeune habitant de Mbobero, deux autres cas d’assassinat sont reportés au quartier Ndendere dans la commune d’Ibanda et l’autre dans la commune de Bagira.

Ces deux personnes ont été tuées par des hommes en armes non identifiés.

Aucune autorité militaire en province n’a été joignable ce dimanche.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner