Le Potentiel : « 100 jours de Félix Tshisekedi : un début qui promet »

Revue de presse du lundi 6 mai 2019

Les journaux parus lundi 6 mai à Kinshasa établissent un bilan des 100 jours du Président Félix-Antoine Tshisekedi, lancés le 2 mars alors qu’il a été investi le 24 janvier.

Cent jours après, l’heure est au bilan. Si les avis sont partagés, l’on reconnait néanmoins que les premiers pas du président Félix Tshisekedi sont prometteurs, nonobstant l’omniprésence de Joseph Kabila sur la scène politique congolaise, constate Le Potentiel.

Pour Le Phare, en 100 jours de Félix Tshisekedi, les lignes bougent en RDC et le nouveau Président de la République a donné des signaux incontestables du changement de gouvernance au sommet de l’Etat.

Le quotidien cite la fermeture des cachots des services spéciaux, rendant libres des centaines de citoyens arrêtés pour des motifs divers, le plus souvent futiles, l’interdiction des sorties des fonds au niveau des ministères, entreprises et services publics, sauf pour ceux liés aux charges sociales, la libération des prisonniers politiques et d’opinions, la transformation de la RDC en chantier avec des travaux de construction et réhabilitation des infrastructures…

Ce qui fait dire à Forum des As qu’en 100 jours, Félix Tshisekedi a réussi son décollage.

Durant les 100 premiers jours du pouvoir de Félix Tshisekedi, la société civile a noté la libération des prisonniers politiques, la fermeture des lieux de détention des services de sécurité et des initiatives concrètes pour éradiquer l’insécurité à l’Est du pays, rapporte Cas-info.ca.

Mais M. Tshisekedi le sait, ce n’est pas sur le terrain de l’amnistie en faveur des politiciens que la grande majorité de Congolais l’attendent, analyse le portail. Pour réaliser le slogan « Le peuple d’abord » laissé par l’ancien opposant historique Etienne Tshisekedi, le successeur de Joseph Kabila aura besoin de bien plus que la volonté de vider les prisons, conclut le site web.

De son côté, le média en ligne 4pouvoir.cd, qui revient sur l’interview de Martin Fayulu rapporte qu’en cent jours, le pays est sans Premier ministre, sans gouvernement. Ceci confirme que Félix Tshisekedi n’a aucun pouvoir, conclut Martin Fayulu dont les propos sont repris par le site web.

Pour Éric Ngalula, député nationale de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) est jaloux de la politique et de la réussite de Félix Tshisekedi, note 7sur7.cd.

Des hommages de la nation à Lutumba

Des tabloïds kinois reviennent aussi, dans un autre registre, aux hommages rendus au guitariste et auteur compositeur prolifique, Simaro Lutumba décédé le 30 mars à Paris, à l’âge de 81 ans.

La RDC et toute l’Afrique se sont rangées, dimanche 5 mai 2019, pour rendre un dernier hommage mérité au poète Lutumba Simaro, ce digne fils qui a su ajouter une touche spéciale au rayonnement de la Rumba congolaise, renseigne Le Potentiel.

Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, a personnellement répondu à ce rendez-vous d’aurevoir pour cet artiste transgénérationnel. Il était le premier à déposer sa gerbe des fleurs, ajoute le journal.

Dans son oraison funèbre, le Premier ministre Bruno Tshibala a fait remarquer que la Nation congolaise vient de perdre un artiste chevronné qui fut un des portes étendards de la musique congolaise, dont l’esprit de créativité, le talent artistique et le sens de modestie n’étaient plus à rechercher, indique l’Agence congolaise de presse.

« Lutumba : hommages exceptionnels à un moraliste hors pair », titre pour sa part Le Phare. Selon le quotidien, Lutumba a eu droit à des hommages dignes de son rang, marqués par la présence des personnalités et mélomanes venus de Kinshasa et du monde.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner