Nord-Kivu : 3 blessés et des disparus dans les affrontements entre FARDC et ADF à Batonga (société civile)

Trois personnes ont été blessées par balles et plusieurs disparus sont enregistrés lors de violents affrontements entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les rebelles ougandais des ADF dimanche 5 mai à Batonga, un village situé entre le groupement de Banande -Kainama au Nord-Kivu et la chefferie Banyali -Tchabi de l’Ituri.

Selon la société civile du groupement Banande -Kanaima le village de Batonga a été « systématiquement pillé par les ADF ».

Les affrontements se poursuivaient encore dimanche la nuit à Batonga.

Le président la société civile du groupement Banande -Kanaima en territoire de Beni, Bienfait Baraka, indique que les FARDC ont fait face toute la journée à un groupe des ADF lourdement armés.

Il précise que les civils blessés par balle ont été acheminés au centre de santé de Tchabi.

Le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand Nord confirme ces affrontements sans donner un quelconque bilan.

Selon le major Mak Hazukay, l’attaque de Batonga est l’œuvre du même groupe des ADF défaits par les FARDC il y a quelques jours à Tchabi en Ituri. Ces rebelles tentent de se replier au Nord-Kivu à partir du village de Kainama, explique Mak Hazukay.

D’après lui, une unité de l’armée basée dans la zone a empêché cette tentative. Mais pour l’instant, indiquent les sources locales de la société civile, tout le village de Batonga s’est vidé de sa population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner