Sud-Kivu : violents combats entre deux groupes Maï-Maï à Fizi

Des violents combats sont signalés depuis jeudi 9 mai entre deux factions Maï-Maï dans les hauts plateaux du groupement Balala-Nord, secteur de Tanganyika, en territoire de Fizi (Sud-Kivu). Selon le chef de ce secteur, John Mulondani, le bilan sur les pertes en vies humaines n’est pas encore connu.

Mais, ces combats ont occasionné un déplacement massif de la population vers le secteur d’Itombwe dans le territoire de Mwenga voisin et vers le secteur de Mutambala, dans le territoire de Fizi.

Ces habitants désertent leurs villages incendiés parmi lesquels Mikalati, Kanihura, Kamombo, Kabara, Oma et Alumya.

Le chef de secteur de Tanganyika, John Mulondani, suppose qu’il s’agirait de représailles d’un groupe Maï-Maï dirigé par un certain « Mtetezi » contre les miliciens banyamulenges, qui ont tué le weekend dernier un chef du village de la communauté banyindu. Celui-ci avait été capturé en plein marché de Mikalati.

Cette autorité locale craint que ce cycle d’affrontements intercommunautaires embrase tout le territoire de Fizi et demande à l’autorité territoriale de plaider pour un déploiement rapide des FARDC dans la zone touchée.

Du côté de la société civile, l’ONG locale « Groupe des voix de sans voix » (GVSV) souligne que vingt personnes ont été tuées dans ces combats qui ont commencé jeudi matin.

Le porte-parole du secteur Sokola II au sud du Sud-Kivu, le capitaine Dieudonné Kasereka, signale que la police nationale n’a pas dit être débordée jusque-là pour expliquer l’intervention de l’armée dans la zone. Il rassure que la situation est sous contrôle.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner