Nord-Kivu : nouveaux affrontements entre Maï-Maï NDC/Rénové et Nyatura

De violents combats ont opposé, lundi 20 mai dans la localité de Kiyeye, dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), la milice NDC/Rénové de Guidon à une faction du Collectif des mouvements pour le changement (CMC)/Nyatura dirigé par Muhawe John Love. Ce dernier aurait été tué dans ces combats, indiquent plusieurs sources, parlant de centaines de familles qui ont abandonné leurs domiciles.

C’est autour de 14 heures locales que les hommes du NDC/Rénové de Guidon venus de Kashugha, dans le Bashali Mokoto, ont lancé desattaques simultanées contre les positions du CMC/Nyatura dans les villages Kitunda, Kiyeye et Kanyangohe, indiquent des sources administratives locales.

Un notable de la région indique que lors de ces combats qui ont duré quelques heures, le chef milicien Muhawe Bunombe, alias John Love, aurait été tué ainsi que 25 de ses hommes. Ces informations, relayées par d’autres sources, n’ont pas été confirmées par les autorités locales. 

Les habitants des trois villages attaqués ont fui, sans rien prendre dans leurs maisons. Les uns seraient partis vers Kashuga, et d’autres vers Mwesso.

Depuis le 18 mai dernier, au moins cinq affrontements successifs ont opposé les deux groupes miliciens dans les groupements Bukombo et Kihondo en territoire de Rutshuru et dans le groupement voisin de Bashali-Mokoto, en territoire de Masisi.

Ces combats ont déjà fait plus d’une dizaine de tués, dont au moins sept civils. Une commerçante kidnappée samedi dernier par le CMC vers Kashugha reste jusque-là, introuvable, indiquent des sources locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner