La construction des sauts-de-mouton occasionnent des embouteillages àKinshasa

Les travaux de construction des sauts-de-mouton sur plusieurs artères occasionnent des embouteillages dans la ville de Kinshasa ces derniers jours. Une situation à laquelle devront s’habituer les Kinois, comme l’a prévenu l’Office des voiries et drainage (OVD). Cet office s’était d'ailleurs excusé d’avance des perturbations que subirait le trafic.

La situation se complique davantage aux heures de pointe à cause des conducteurs non respectueux du code de la route. C’est le cas de la situation qui prévaut sur le boulevard Lumumba à hauteur du quartier Debonhomme.

Le matin entre 7h30’ et 9h00’, et le soir à partir de 16h00’, la situation devient kafkaïenne. Certaines personnes descendent des véhicules de transport en commun et préfèrent simplement marcher à pied.

Certains usagers essaient de s’adapter à la situation pour gagner leurs lieux de service. Ils quittent tôt la maison, car faire le contraire, c’est accepter de souffrir.

« Je quitte la maison à 7h30’ et je prends mon bus Transco pour Debonhomme. Je descend là et je fais le pied jusqu’à pont Matete pour prendre un autre transport pour continuer », relate un passager.

Pourtant, à cet endroit l’OVD a tenu d’aménager une petite voie de déviation.

Cependant, certains chauffeurs, voire des autorités roulent en sens interdit et créent des embouteillages. Ce qui agace les policiers de circulation routière souvent débordés aux heures de pointe.

« Les chauffeurs prennent le sens unique parce qu’ils sont pressés, cela crée des embouteillages. S’ils respectaient le principe de la route, il n’y aurait pas d’embouteillage, ils iraient lentement sans problèmes », affirme l'un d'entre eux.

Il pense que le respect des consignes permettrait à toute le monde de gagner du temps.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner