Les députés du Bas et Haut-Uele refusent la présence des Mbororos dans leurs provinces

Les cocus des députés du Bas et Haut-Uele refusent l’idée d’une quelconque présence des éleveurs Mbororos dans leurs provinces respectives. Mardi 28 mai, ces députés ont exprimé ce refus dans une déclaration à l’intention des membres du Comité consultatif permanent de l’ONU chargé des questions de sécurité en Afrique Centrale qui se réunit à Kinshasa.

Ils demandent au gouvernement congolais de conduire ces éleveurs dans leur pays d’origine et invite le comité consultatif de l’ONU à respecter les lois de la RDC. Le porte-parole de ces députés, Kezamudru Musisiri, réfute également l’hypothèse selon laquelle la venue des Mbororos en RDC est liée au dessèchement du lac Tchad.

« Une telle hypothèse devrait automatiquement être observée dans tous les pays traversés par le désert du Sahara et du Kalahari », fait remarquer ce député dans cette déclaration.

Les députés des deux provinces rappellent que leurs populations non armées subissent régulièrement des traitements inhumains et dégradants de la part de ces éleveurs Mbororos armés depuis leur arrivée dans ces provinces. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner