Mbandaka : réconciliation entre l’assemblée provinciale et le parquet général

« Fini le conflit qui opposait les députés provinciaux et le procureur général près la cour d'appel de Mbandaka », a déclaré mercredi 29 mai le premier avocat général, Bernard Mikobi, au terme de sa mission dans la ville. Il était allé enquêter sur les raisons qui avaient poussé les députés provinciaux à voter une recommandation visant l’expulsion du procureur général Vincent Bishiya de la province de l’Equateur. 

Ce dernier venait en effet de lancer des mandats d'amener contre quatre élus provinciaux accusés de corruption électorale. Un fait que ces derniers ont qualifié d'anticonstitutionnel et de violation à leur immunité en pleine session.

« Le mandat d’amener ne court plus, parce que le procureur général (Bishiya) avait déjà retiré le mandat. Deuxièmement, le gouvernement de cette province ne peut pas exécuter un ordre illégal ; parce qu’il n’en aurait pas compétence. Est-ce qu’il y a une loi en République démocratique du Congo qui demande qu’on puisse expulser un Congolais du territoire national ? Il n’y en a pas ! », a affirmé le Premier Avocat général Bernard Mikobi.

Dans cet extrait sonore, il parle de la paix obtenue entre les deux parties :

/sites/default/files/2019-05/300519-p-f-mbandaka_mission_de_reconciliation_parquet_general_asspro_equateur_prima.mp3

Les députés provinciaux avaient déclaré le procureur général près la cour d’appel de Mbandaka indésirable. Ils avaient à cet effet voté mercredi 17 mai une recommandation stipulant au gouverneur de l’Equateur d’expulser ce haut magistrat, considéré comme dangereux dans la province. Mais, celui-ci disait agir en toute légalité, promettant de poursuivre sans désemparer l’audition des quatre députés provinciaux cités dans le dossier de corruption lors de dernières sénatoriales.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner