Meurtre des experts de l’ONU : Jean Bosco Mukanda accuse un avocat de la défense de manipuler des témoins

Le prévenu Jean Bosco Mukanda a adressé une lettre au président du tribunal militaire de Kananga dans laquelle il accuse l’un des avocats de la défense de manipuler des témoins dans le procès des présumés meurtriers des experts de l’ONU au Kasaï. Le président du tribunal a parlé de cette correspondance lors de l’audience de lundi 3 juin.

Dans la correspondance, l’ancien témoin vedette affirme que Me Trésor Kabangu s’est rendu à Bunkonde, où il aurait proposé à plusieurs personnes de faire des faux témoignages contre lui dans le procès.

C’est dès l’ouverture de l’audience de ce lundi que le président du tribunal parle de cette correspondance. Il annonce que le prévenu Mukanda a déposé dans la matinée une lettre au greffe.

Dans le document dont le greffier révèle le contenu en pleine audience, l’ancien témoin vedette fait état de la manipulation de certains prévenus et renseignants qui, selon lui, évoquent des faits infractionnels imaginaires à sa charge.

Mukanda accuse Me Trésor Kabangu d’être à l’origine de cette manipulation. Dans sa lettre, l’ancien témoin vedette parle d’un voyage qu’aurait effectué l’avocat à Bunkonde en avril dernier.

Jean Bosco Mukanda affirme qu’au cours de ce voyage Me Trésor Kabangu a tenu une «réunion nuisible» au cours de laquelle il aurait proposé des cadeaux à des personnes qui fourniraient des faux témoignages au cours du procès. Témoignages tendant à le mettre en cause dans le meurtre des experts de l’ONU. Selon Mukanda, la liste de ces personnes «manipulées» aurait été transmise au ministère public.

Après la lecture de la lettre, le président du tribunal dit prendre acte. Mais l’officier du ministère public fait savoir que les déclarations contenues dans cette lettre étaient extrêmement graves.

« C’est la crédibilité du procès qui est mise en cause », a déclaré le colonel Muwau.

C'est un « délit d'audience qui doit être réprimé », s'énerve-t-il.

« Il assiste mes adversaires »

Jean Bosco Mukanda accuse donc l’avocat de subornation de témoins. L’accusation est d’ailleurs reprise dans l’objet de sa lettre.

Pour lui, l’avocat manipule des renseignants et des prévenus pour qu’ils le mettent en cause.

Ce n’est pas la première fois que Mukanda accuse Me Trésor Kabangu de tout faire pour le mettre en cause dans le meurtre des experts de l’ONU.

L’avocat défend dans ce procès Bula Bula, Vincent Manga et Ilunga Lumu- avant que ce dernier ne s’évade de la prison.

Tous ces prévenus ont nommément mis en cause Mukanda comme étant le principal acteur du meurtre des experts de l’ONU.

Lors d’une précédente audience, l’ancien témoin avait déjà laissé entendre qu’Ilunga Lumu était manipulé par son avocat pour le mettre en cause.

Dans sa lettre, Jean Bosco Mukanda va plus loin. En plus de prévenus, il soutient que Me Trésor Kabangu tente aussi de corrompre des habitants de Bunkonde- cité où vit et travaille Mukanda- pour témoigner contre lui.

« Ça porte atteinte à l’avocat je suis », réagit l’avocat qui promet d’en informer le bâtonnier du barreau de Kananga.

Au sujet des accusations portées contre lui, Me Kabangu parle de « dénonciations calomnieuses », démentant avoir été à Bunkonde.

L’avocat conseille à Jean Bosco Mukanda de se préparer à répondre aux graves accusations portées contre lui.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (124)
Djugu (57)
FARDC (52)
Léopards (50)
FCC (48)
Beni (37)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (25)
Caf (23)
AFDC-A (23)
Monusco (21)
CAN (21)
Kinshasa (19)