Sankuru : environ 90 cases incendiées à la suite d’un conflit foncier

Près de 90 cases ont été incendiées à la suite d’un conflit foncier dans le secteur de Kondo Tshiumbe, en territoire de Lodja (Sankuru), ont indiqué lundi 24 juin des sources locales. Sur place, les belligérants se sont opposés à la présence de la police.

D’après un membre de la société civile de Lodja, c’est jeudi dernier qu’un conflit foncier a opposé les ressortissants du village Hiandja à ceux de Vangakete, à près de 60 Km de la cite de Lodja. Les belligérants se sont affrontés au moyen d’armes de fabrication locale et d’armes blanches.

Le bilan sommaire indique que huit hommes ont été grièvement blessés et 87 cases incendiées au village Hiandja.

La police Lodja confirme cette information. Et son commandant François Kabongo ajoute que les éléments envoyés sur place pour une enquête se sont heurtés à une résistance des belligérants. Un policier a même été blesse à la machette. 

Toutefois, la police indique avoir trouvé un corps sans vie et en décomposition d’une femme autour des gris-gris. Elle parle aussi de 215 personnes sans-abris et qui nécessitent une intervention des humanitaires.

L’administrateur du territoire de Lodja confirme même que la police a ramené l’un des présumés auteurs de ce conflit. Il s’agit du fils d’un certain Otshiudjema, qui a été remis à la justice.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires