RDC : environ 40 morts dans un éboulement à Kolwezi

Trente-neuf personnes sont mortes dans l’éboulement qui a eu lieu jeudi 27 juin à Kolwezi dans la concession privée de l’entreprise minière KCC. Les victimes sont des exploitants artisanaux appelés creuseurs, a précisé le gouverneur du Lualaba, Richard Muyej. Ces derniers, ajoute-t-il, exploitent frauduleusement les minerais dans cette concession malgré plusieurs campagnes de sensibilisation pour les en dissuader.

C’est un accident grave, selon Richard Muyej qui s’est déroulé dans la concession privée de KCC, une société minière en partenariat avec la Gécamines. « C’est une société minière qui s’est plaint depuis un certain temps des incursions fréquentes de ceux qu’on appelle creuseurs, donc les exploitants artisanaux. Mais, cette fois-ci, il s’est mêlé un groupe qu’on n’identifie pas très bien », indique-t-il.

Richard Muyej, qui indique que cet accident n’est pas le premier, dit craindre que le bilan ne soit revu à la hausse dans les heures qui suivent :

« Sur ce site particulièrement, il y a eu déjà beaucoup accidents.  C’est presque chaque semaine, ce sont des vieux gradins, il s’agit d’un éboulement. En s’attaquant aux gradins, ils ont provoqué la chute d’un volume important de matériaux.  Et tous ceux qui étaient sur le rayon, ont été écrasés. »

Selon lui, la cherche des corps se poursuivait encore à la mi-journée. « On est déjà au 36ème corps (trois autres ont été découverts après). Nous allons davantage multiplier des séances de sensibilisation avec l’espoir d’être écouté. Ça commence à devenir un fléau de flux migratoires qui viennent des espaces voisins. C’est un problème qui concerne le gouvernement de la République », poursuit le gouverneur du Lualaba.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner