Emmanuel Malundu : « La situation sur les cas de torture s’améliore au Kasaï-Central »

Le monde a célébré, mercredi 26 juin, la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de la torture. Invité de Radio Okapi, Emmanuel Malundu, le président de l’Action chrétienne pour l’abolition de la torture (ACAT) appelle l’exécutif provincial, les ONG ainsi que la population à se liguer pour l’abolition de la torture en République démocratique du Congo.

Selon lui, la torture entrave le développement d’une société.

Emmanuel Malundu se réjouit toutefois de l’amélioration de la situation de la torture au Kasaï-Central.

« La situation a commencé à s’améliorer. Depuis le mois de janvier, l’ACAT n’a enregistré que vingt cas de tortures, alors qu’avant, les cas étaient supérieurs à ce chiffre », a-t-il indiqué.

Il a fait savoir que cette amélioration est consécutive à l’alternance au sommet de l’Etat, au soutien de nouveaux gouvernements provinciaux et à l’accompagnement des ONG.

Emmanuel Malundu parle de la situation de la torture au Kasaï-Central, dans cet entretien avec Blaise Ndongala.

/sites/default/files/2019-06/web-07._27062019-p-f-kananga_invite_mmanuel_malundu-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner