Kasaï-Central : une ONG déplore le dysfonctionnement du tribunal de grande instance à Tshimbulu

L’ONG Enfant Avenir (ENAV) déplore, vendredi 5 juillet, le dysfonctionnement du tribunal de grande instance de Tshimbulu, dans le territoire de Dibaya au Kasaï-Central. Pour le coordonnateur adjoint de cette structure, Me Pierre Bibombe, cette situation engendre plusieurs conséquences notamment la frustration sociale.

Le dysfonctionnement du TGI/Tshimbulu paralysie la justice non seulement sur le territoire de Dibaya mais également sur tous les quatre autres à savoir : Demba, Dimbelenge, Luiza et Kazumba qui dépendent de cette juridiction.

Plusieurs dossiers judiciaires restent en suspens pendant que les auteurs de plusieurs abus continuent de courir les rues. Une situation favorise l’impunité et les arrangements à l’amiable :

« Toutes les victimes des violences sexuelles qui ont subi les atrocités pendant la crise qu’a connue la région du Kasaï ne sont pas rétablies dans leurs droits », a indiqué Me Pierre Bibombe.

Pour sa part, le président du Tribunal de Grande Instance de Tshimbulu, Claude-Christian Bangu Mukiadi, renseigne que pour parer au plus presse a la paralysie, il s’est récemment rendu à Kinshasa en vue de demander ay Conseil supérieur de la magistrature de lui trouver ne serait-ce qu’un juge. Mais la suite se fait toujours attendre.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner