Insécurité au Nord-Kivu : l’assemblée provinciale appelle la population à collaborer avec l’armée et la police

L’assemble provinciale du Nord-Kivu invite la population à collaborer avec les Forces armées de la RDC (FARDC) et la police pour mettre fin à l’insécurité dans la province. Cet appel a été lancé jeudi 4 juillet par la rapporteuse de cet organe délibérant, Adèle Bazizane, qui dressait le bilan de la session extraordinaire de mars.

« Le président de l’assemblée provinciale avait demandé à la population de prêter main forte aux militaires et policiers pour restaurer la paix ensemble au Nord-Kivu. Nous savons que c’est un problème épineux au niveau de la province », a déclaré Adèle Bazizane.

Selon elle, la question de la sécurité concerne tout le monde : députés, ministres et citoyens.

« Nous avions eu à échanger avec le commandant région, et nous avons passé en revue la situation sécuritaire dans la province. Les membres du comité provincial de la sécurité nous ont assuré qu’ils se mettront au travail pour que la population retrouve le droit à la sécurité », a indiqué Adèle Bazizane.

La rapporteuse de l’assemblée provinciale a également ajouté que 9 points sur les 11 prévus dans le calendrier des activités de cette session extraordinaire de mars dernier, ont été épuisés.

Les questions restantes seront traitées lors de la nouvelle session extraordinaire qui sera consacrée à l’audition du programme du gouvernement provincial.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner