Examen d'Etat 2019 : les élèves finalistes du Sud-Ubangi passent leurs épreuves hors session

Les épreuves hors session de l’examen d’Etat dans le Sud-Ubangi se déroulent sans encombre au centre Botungu, en lieu et place d’Enyele, a indiqué Nerphy Mopila, ministre de l’éducation et porte-parole du gouvernement provincial jeudi 18 juillet. 

Il a par ailleurs dénoncé, sans les citer nommément, « des politiciens originaires de cette province, qui ont manipulé les élèves finalistes », les poussant au refus d’aller passer l’examen à Enyele. 

 « Je tiens à vous rassurer que cet examen a eu lieu. Mais par rapport au centre prévu, curieusement les élèves de la localité Botungu ont refusé d’aller à Enyele », a affirmé Nerphy Mopila ; remerciant « très sincèrement le chef de secteur de Dongo, qui a agi par sagesse pour que cette dissertation puisse avoir lieu afin que nous puissions récupérer les 91 élèves finalistes, qui n’avaient pas passé cet examen, dans la localité de Botungu, plus précisément groupement Lobala, Kanda et Bambole. »

Il a par ailleurs condamné l’attitude de certains politiciens, qui auraient incité les élèves à refuser d’aller à Enyele. « S’il y a un problème tribal, les politiciens doivent laisser les enfants tranquilles. Tout ce qu’ils font-là n’engagent pas les élèves », a-t-il déclaré.

Selon lui, les politiciens induisent les gens en erreur. « A cause de leur malhonnêteté, les enfants sont victimes, la population d’un groupement ne peut pas aller dans un autre groupement, d’une autre localité ne peut pas aller dans une autre localité. Ce conflit-là, c’est entre les politiciens du Sud-Ubangi qui distraient les gens », a affirmé Nerphy Mopila.

Ces épreuves hors session, débutées mercredi, se clôturent le lundi 22 juillet. La session ordinaire des épreuves de l’examen d’Etat pour les 91 finalistes du Sud Ubangi, a rappelé le ministre provincial de l’éducation, est prévue du 12 au 15 août 2019, toujours à Botungu et non plus à Enyele comme prévu avant.

Ces épreuves avaient été décalées, en juin dernier, à cause des conflits dans ces deux localités.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner