RDC : 12 civils tués dans deux attaques attribuées aux ADF à Beni

Douze civils ont été tués la nuit du lundi 22 juillet dans deux nouvelles attaques attribuées aux rebelles ADF dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. La première attaque est intervenue aux environs de 20 heures, heure locale. D’après des sources locales, un groupe d'ADF a fait incursion à Mabasele, un quartier situé dans la partie Ouest de la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. Les assaillants ont d’abord contourné les positions des FARDC, disent ces sources, avant de s’en prendre aux civils.

La société civile du territoire de Beni donne un bilan de 9 personnes tuées, notamment 4 femmes, 4 hommes, un bébé d’un mois ainsi que trois blessés par balles. 

Aux environs de 20h30, un autre groupe a fait une incursion à Kasana, un village de la localité d’Erengeti, voisine d’Oicha. Trois civils seront tués et trois autres blessés par balle selon la société civile.

 selon des des sources militaires, les soldats des FARDC sont à la poursuite des assaillants.

La société civile du territoire de Beni qui dénonce la recrudescence de l’insécurité dans la région parle de 22 civils tués depuis six jours dans des attaques attribuées aux ADF.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner