Nord-Kivu : MSF appelle le gouvernement à renforcer le système de santé de base

« La présence de la maladie à virus Ebola risque d’affaiblir davantage, sinon d’effondrer le système sanitaire de base au Nord-Kivu », a fait remarquer le coordonnateur des urgences de Médecins sans frontière (MSF) jeudi 25 juillet à Goma, lors d’un entretien avec le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu. 

MSF, qui se dit aussi engagée dans la lutte contre Ebola, a rencontré les autorités provinciales en vue de trouver, ensemble, des voies et moyens pour renforcer le système sanitaire général de la province, « malgré ce risque posé par Ebola. »

Toute l’attention et les moyens humains et matériels des structures de santé de base sont désormais tournés vers la riposte contre Ebola, au risque d’oublier tous les autres problèmes de santé, notamment la rougeole ou le paludisme, s’est inquiété le coordonnateur des urgences de MSF, Philipe Ribeiro.

Il a par ailleurs appelé les autorités congolaises à renforcer le système sanitaire de base au Nord-Kivu, qu’il juge fragile. Ce système, a-t-il poursuivi, « risque de s’affaiblir davantage, sinon s’effondrer avec la présence de la maladie à virus Ebola dans la province. »

Il a rappelé l’importance de l’implication de l’ensemble de la société du Nord-Kivu, notamment les députés provinciaux, dans la lutte contre Ebola ainsi que le maintien de l’équilibre du système de santé de la province.

Le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Jean Paul Lumbulumbu, a de son côté promis de partager cette réflexion avec le gouverneur du Nord-Kivu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner