Meurtre des experts de l’ONU : début du procès du colonel Mambweni et ses co-prévenus

Le procès du colonel Mambweni et ses co-prévenus a débuté aujourd’hui devant la Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental. Vingt personnes au total qui sont poursuivies pour le meurtre des experts de l’ONU, Zaida Catalan et Michael Sharp tués en mars 2017 dans la région du Kasaï. L’audience a été consacrée essentiellement à l’identification des prévenus et à la lecture des préventions portées à leur charge.

Compte-rendu d’audience

C’est dans une salle d’audience bondée que s’est ouvert ce procès. Sur le banc des accusés, onze prévenus sont présents. Parmi les neuf autres, certains se sont évadés, d’autres n’ont jamais été arrêtés.

Tous les prévenus présents ont été identifiés par la Cour qui leur a lu la décision de renvoi qui contient les préventions portées à leur charge.

Accusé d’avoir mis à la disposition des miliciens les munitions qui ont servi au meurtre des experts, le colonel Mambweni est poursuivi notamment pour crime de guerre par meurtre, association des malfaiteurs et violation de consigne.

Parmi ses co-prévenus, il y a notamment Mulumba Muteba Mulopo, chef du village voisin à Moyo Musuila, où les experts ont été tués. Il est suspecté d’avoir participé au conseil des chefs qui a décidé de l’exécution de Zaida Catalan et Michael Sharp.

Sur le banc des accusés figurent aussi deux agents de l’Etat, Thomas Nkashama et José Tshibuabua. Ils sont tous les deux accusés d’avoir travesti les déclarations en tshiluba d’un membre de la famille Kamuina Nsapu qui avait mis en garde les experts sur les dangers d’un voyage vers Moyo Musuila.

Au sujet des prévenus défaillants, la Cour a décidé qu’ils soient poursuivis par défaut.

La prochaine audience du procès est fixée au vendredi prochain. «Nous serons disposé à attaquer le fond», a déjà annoncé le président de céans.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner