Lutte contre la corruption : les gestionnaires des projets financés par le gouvernement appelés à rendre compte

Le Réseau des parlementaires africains contre la corruption, section RDC (APNAC-RDC) et la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO) demandent à tous les gestionnaires des projets financés par le gouvernement de venir rendre compte de l’utilisation des fonds qui ont été mis à leur disposition.

Ces deux organisations affirment avoir formulé cette demande dans le cadre de la campagne anti-corruption lancée depuis le week-end dernier à Kinshasa. Ces ONG ciblent un total de treize projets parmi lesquels ceux du parc agro-industriel Bukanga Lonzo, la taxe de développement des infrastructures aéroportuaires appelée "Go Pass" et le marché d'achat des machines à voter, dont les fonds ont été utilisés à d’autres fins, a déclaré ce lundi 5 août, Ernest Mpararo le président de la LICOCO.

« Nous allons distribuer les documents auprès des parlementaires, du gouvernement et des partenaires, pour que ces gestionnaires nous disent comment on a utilisé les fonds pour la fibre optique, les fonds pour la réhabilitation du palais du peuple qui a englouti plus de 20 millions de dollars, … Ces gestionnaires doivent rendre compte aux Congolais pour que tout le monde sache comment l’argent a été utilisé », a expliqué Ernest Mpararo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner