RDC : les personnes condamnées de façon ferme exclues du gouvernement Ilunga

Le Premier ministre a communiqué ce mercredi 7 août aux délégués des plateformes politiques FCC et CACH les critères à remplir par les futurs membres du gouvernement. Ces derniers ne doivent pas faire l’objet de condamnation judiciaire ferme en RDC ou à l’étranger, leur a notamment dit le Premier ministre.

Le chef de l’exécutif a aussi affirmé qu’il va travailler avec des personnes qui adhèrent au code de conduite du gouvernement de la République, qui ont de la compétence, l’intégrité, et la capacité de travailler en équipe.

Le choix « des ministrables » doit doser entre anciennes, nouvelles figures, et génération montante. Il doit également veiller à la représentativité significative du genre, à l’équilibre géopolitique, et sans omettre les personnes vivant avec handicap.

A cela s’ajoute la signature d’un contrat de performance entre le ministre titulaire et le Premier ministre et aussi l’obligation de tenir compte de la capacité à travailler sous l’autorité du Premier ministre.

Les composantes de la coalition doivent présenter trois candidats par poste ministériel par ordre de préférence avec leurs Curriculum vitae .

Les responsables de la coalition CACH-FCC devront déposer, au plus tard le 11 août, des projets des listes des candidats membres du gouvernement comme l’indique le chronogramme que Ilunga Ilukamba a présenté et remis le mercredi aux deux regroupements politiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner