RDC-Rwanda : la DGM impose un visa de séjour aux travailleurs rwandais

Les travailleurs rwandais qui œuvrent en RDC vont désormais acheter un visa de séjour pour venir travailler, a décidé la Direction générale des migrations (DGM). Ces travailleurs identifiés comme des petits commerçants, maçons, domestiques rwandais travaillant à Goma ou encore de grands commerçants, ne peuvent plus entrer par la Grande ou la Petite barrière avec des jetons qui étaient délivrés gratuitement.

Le visa de séjour coûte entre 20 dollars américains pour les petits travailleurs et 300 dollars pour les fonctionnaires étrangers.

Plusieurs travailleurs rwandais qui œuvrent dans le secteur informel à Goma n’ont pas pu traverser la frontière entre Gisenyi et Goma, ce jeudi 15 août, premier jour de l’application de la mesure.

Le Rwanda applique déjà cette mesure aux Congolais vivant au Rwanda et ceux qui se rendent quotidiennement à Gisenyi. Même les étudiants congolais étudiant au Rwanda étaient sommés d’exhiber leur visa d’études pour traverser. L’un des étudiants qui a requis l’anonymat a déclaré que sans ce document, on est d’abord exclu de l’université avant d’être refoulé.

 Par ailleurs, le Rwanda envisage même que, dès la rentrée scolaire prochaine, de faire en sorte que tous les jeunes congolais habitant Gisenyi et qui étudient à Goma, choisissent l’option d’un hébergement en RDC même.

Du côté congolais, les responsables de la DGM contactés par Radio Okapi, déclarent que la mesure de visa d’études existe, et qu’on en est encore à l’étape de la sensibilisation des étudiants rwandais avant de l’appliquer, « très prochainement ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner