RDC : le ministre des Affaires Humanitaires relâché, après avoir été interpellé pour détournement de fonds

Le ministre des Affaires Humanitaires, Bernard Biando, a été relaxé, vendredi 16 août, après avoir été interpellé la veille par des services de renseignements. Il est soupçonné de détournement de fonds destinés aux déplacés de Minembwe au Sud-Kivu.

« Le ministre Bernard Biando n’a pas été arrêté. Il a été interpellé par les services spéciaux pour donner la version des faits et expliquer comment une partie de l’argent envoyée pour les sinistrés des conflits du territoire de Fizi a disparu », explique le ministre intérimaire de la Communication et Médias, Justin Bitakwira.

Il affirme que son collègue des Affaires Humanitaires n’a rien à se reprocher dans cette affaire et que les auteurs présumés de ce détournement sont en détention aux services de renseignements en attendant l’aboutissement de l’enquête

« L’argent n’a pas disparu entre ses mains. Il a disparu entre les mains de son comptable en complicité avec le conseiller financier du ministre Biando. Les deux sont aux arrêt », ajoute le ministre Bitakwira.

Il indique que les enquêtes se poursuivent et que les coupables subiront la rigueur de la loi.

Suivez les explications du ministre Justin Bitakwira dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2019-08/web-00._160819-p-f-kin_ministre_justin_bitakwira-00.mp3

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner