RDC : la session extraordinaire de l’Assemblée nationale met fin à une longue attente du gouvernement, selon le député Grégoire Kiro

La convocation de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale met un terme à une longue attente sur la formation du gouvernement, a estimé le député national, Grégoire Kiro. « Il y a urgence, ça fait quand même huit mois qu’on attend le gouvernement », a déclaré l’élu de Béni, dans une interview accordée à Radio Okapi.

« Maintenant qu’on apprend que toutes les négociations sont arrivées au bout et qu’il y a des urgences en termes des problèmes sécuritaires dans l’Est qu’il faut régler, il y a aussi des questions sanitaires avec la maladie à virus Ebola », a indiqué Grégoire Kiro.

Ce point de vue est aussi partagé par le député Juvénal Munubo. Il pense que l’urgence ne permet pas d’attendre la session ordinaire de septembre.

« L’investiture du gouvernement ne devrait pas attendre la session ordinaire de septembre, qui est essentiellement budgétaire. Il y a urgence de doter le pays d’un nouveau gouvernement », a justifié l’élu national.

La session extraordinaire s’ouvre lundi 19 août à Kinshasa à l’Assemblée nationale. C’est à la suite de la demande du chef de l’État, dans sa lettre du 13 août, que la présidente de la chambre basse du parlement a convoqué cette session qui ira du 19 août au 7 septembre prochain.

Cette session aura deux points à l’ordre du jour l’audition du programme du gouvernement Sylvestre Ilunga et son investiture, et la validation de mandat des certains députés validés par la Cour constitutionnelle et les suppléants de ceux qui sont devenus des sénateurs.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner