Kalemie : le gouvernement provincial annonce la fermeture des sites des déplacés

Le gouvernement provincial du Tanganyika décide de fermer les sites de déplacés à Kalemie à partir du 26 août, estimant que ces déplacés doivent rentrer dans leurs milieux d’origine. La société civile salue cette décision. Les humanitaires, de leur côté, disent en avoir été informés. Plus de 98 000 déplacés vivent encore dans des sites à Kalemie.

« On a demandé de fermer tous les camps de déplacés. Les déplacés doivent rentrer dans leurs zones d’origine. Alors le message, c’était pour leur signifier de se préparer. D’ici le 26 de ce mois, l’opération va commencer », a affirmé Dieudonné Kamona, le ministre provincial de l’intérieur.

Il a cependant souligné le caractère volontaire de ce retour des déplacés dans leurs milieux d’origine.  « On est en négociations (avec nos partenaires), le gouvernement va donner aussi sa contribution. Et les humanitaires aussi, ils ont accepté. Ils vont nous accompagner », a-t-il poursuivi.

De leur côté, les humanitaires disent avoir été informés de cette décision. Ils mettent plutôt l’accent sur le caractère volontaire de ce retour.

Une source locale précise que, dans un premier temps, 17 000 déplacés sont concernés par ce retour.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner