Nord-Kivu : des écoles d’Oicha encore occupées par des déplacés, à quelques jours de la rentrée scolaire

Certaines écoles de la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, sont occupées par les déplacés, à quelques jours de la rentrée scolaire sur toute l’étendue du pays. Parents et élèves de cette région du Nord-Kivu ont affirmé mercredi 21 août leur vive préoccupation par rapport à cette situation.

Les établissements scolaires occupés par les déplacés sont les écoles primaires Mwangaza et Masosi ainsi que l’institut Mabalako. Ces écoles officielles sont situées dans le quartier Pakanza à l’ouest de la commune rurale d’Oicha.

Selon des sources locales, ces déplacés ont fui les récentes attaques des rebelles des ADF dans les villages de Mukoko, Kisiki, Tenambo et Mapobu. D’autres, issus de quartiers Nzanza, Bakaiku et Mamiki, ont également fui les incursions récurrentes des ADF dans la partie est d’Oicha.

D’après les mêmes sources, plusieurs parents et élèves de ces écoles occupées par ces déplacés se disent inquiets de cette situation. Ils craignent que cette installation des déplacés ne perturbe la rentrée scolaire prévue le 2 septembre sur toute l’étendue du pays.

L’année dernière, les déplacés et les élèves se sont partagés des salles de classe dans certaines écoles d’Oicha. Les déplacés y passaient la nuit, avant de libérer ces salles le matin pour permettre aux élèves d’étudier. Radio Okapi n’a pas pu joindre les responsables de la province éducationnelle à ce sujet.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner