Gratuité de l’enseignement en RDC : la table ronde n’a pas touché « du concret », affirme Ntantu Mey

La table ronde sur la gratuité de l’enseignement au niveau primaire n’a pas touché « du concret », a affirmé Ntantu Mey, l’un des experts congolais en matière de l’éducation. A la clôture samedi 24 août de ces assises, il pense qu’il y a « mieux à faire que la simple déclaration politique ».

« Vous savez que tout le monde attendait de cette table ronde des propositions concrètes. A mon avis ce n’est pas du concret. Il y a des précisions qui méritent d’être données, et le plus tôt possible serait le mieux », a-t-il souhaité.

Rendre effective la gratuité de l’enseignement primaire dès la rentrée scolaire le lundi 2 septembre prochain requiert un budget annuel évalué à près de 2,6 milliards USD.

Pour le ministre intérimaire de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Emery Okundji, la gratuité de l’enseignement au niveau primaire est la concrétisation de la volonté politique du chef de l’Etat.

Ntantu Mey dit soutenir cette bonne volonté, mais pense qu’il y a mieux à faire que la seule déclaration politique.

« Que les ministères des Finances, du Budget et de l’EPSP se retrouvent, qu’ils établissent un document concret fixant les frais que les parents des écoles concernées ne paieront plus », a-t-il dit.

Pour le président du comité de pilotage de la table ronde ; Rombaut Makabi, il faut dans un temps record mettre à la disposition des toutes écoles concernées par cette gratuite les frais de fonctionnement et s’occuper des conditions salariales des enseignants.

La rentrée scolaire 2019-2020 est fixée au lundi 2 septembre prochain. Le ministère de l’EPSP a interdit le paiement des frais de prise en charge des enseignants par les parents. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner