Beni : des déplacés toujours installés dans les écoles de Watalinga à l'approche de la rentrée scolaire

Plusieurs déplacés qui ont fui les attaques récurrentes des rebelles des ADF s'abritent encore dans les écoles de la chefferie Watalinga, territoire de Beni, au Nord-Kivu, alors que la rentrée scolaire est prévue le 2 septembre sur toute l’étendue de la RDC.

La société civile locale plaide en outre pour une assistance du gouvernement aux parents et élèves de cette entité, qui n’ont pas des moyens pour préparer cette rentrée scolaire. 

« La rentrée scolaire de cette année risque d’avoir plus de difficultés, parce que nous n’avons pas encore un partenaire qui peut assister surtout les enfants », a affirmé David Muwase, président de la société civile de Watalinga, appelant le gouvernement à agir diligemment pour décanter cette situation.

/sites/default/files/2019-08/280819-p-f-beni_la_sociv_kamango_sur_la_rentree.mp3

Dans ce même territoire du Nord-Kivu, la société civile avait tiré la sonnette d’alarme la semaine dernière sur la situation de certains élèves d’Oicha, qui « risquent de rater la rentrée scolaire », les déplacés étant toujours établis dans leurs écoles.

L’année dernière, les déplacés et les élèves se sont partagés des salles de classe dans certaines écoles d’Oicha. Les déplacés y passaient la nuit, avant de libérer ces salles le matin pour permettre aux élèves d’étudier, rappelle la même source.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner