Kananga: un site identifié pour accueillir temporairement les ex-refugiés revenus d’Angola

Le HCR et ses partenaires évaluent la viabilité d’un site situé à environ 17 kilomètres de Kananga qui a été choisi pour accueillir temporairement le groupe de Congolais, retournés spontanément d’Angola, qui sont regroupés actuellement près de la paroisse Notre Dame à Kananga. Ces personnes se plaignaient depuis plusieurs jours de leurs conditions de vie à proximité de cette paroisse catholique.

A (re)Lire: Kananga : les Congolais retournés d’Angola demandent l’assistance des autorités

«Les autorités provinciales sont très mobilisées. Elles ne sont évidemment pas satisfaites des conditions des gens. J’ai eu une réunion très fructueuse avec le gouverneur hier», fait savoir le chef de la sous-délégation du HCR à Kananga, Frederic Cussigh.

M. Cussigh affirme qu’en attendant que ces ex-refugiés se rendent jusqu’à leurs destinations finales, le gouverneur du Kasaï-Central a proposé un site «où on pourrait vraiment travailler pour améliorer les conditions de vie».

«Au moment où je fais cette interview, on a plusieurs partenaires avec le HCR qui sont sur le site en train de l’évaluer et voir s’il est viable. Et s’il est viable, quels seront les aménagements nécessaires pour pouvoir accommoder ces gens sur ce site temporairement», ajoute-t-il.

Entre-temps, le HCR annonce quelques mesures prises pour améliorer les conditions hygiéniques des personnes regroupées près de la paroisse Notre Dame de Kananga.

«On a mobilisé notre partenaire Norwegian Refugee Council pour construire des latrines. Ils ont mis aussi un système pour que les gens puissent aussi se laver les mains pour avoir un minimum d’hygiène. On a l’UNICEF qui a mis deux réservoirs d’eau à disposition. Et on a la MONUSCO qui passe les remplir régulièrement chaque jour», détaille Frederic Cussigh.

Ces ex-refugiés sont environ 3 000. Ils font partie des 14 000 Congolais qui sont rentrés spontanément d’Angola depuis mi-août par le poste frontalier de Kalamba Mbuji au Kasaï-Central.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner