Beni : accusée d’exactions sur les civils, l’armée annonce des mesures contre les soldats indisciplinés

Une police militaire mixte sera créée pour traquer les soldats indisciplinés à Beni (Nord-Kivu), a annoncé mercredi 18 septembre le porte-parole des opérations militaires Sokola 1, le major Mak Hazukay. Il réagissait ainsi aux propos de la population locale, accusant les militaires des Forces armées congolaises (FARDC) de commettre des exactions contre les civils. 

Lors d’un sit-in mardi 17 septembre devant la mairie de cette ville, les habitants du quartier Rwangoma (Beni) ont rapporté à l’autorité urbaine sept cas d’exaction et tracasserie des militaires contre la population civile, commis en moins d’une semaine.

Un motard aurait également été ligoté, tabassé puis poignardé par des militaires le même mardi au quartier CTB à Beni.

Les manifestants attribuent aussi le meurtre d’un motard, dont le corps sans vie a été retrouvé vendredi 13 septembre, aux militaires du camp général Chicco au quartier Mambangu.  

Le major Mak Hazukay encourage les victimes à dénoncer pareils cas auprès des commandants des unités indexées et demande à certains de maitriser leurs hommes de troupe. Il annonce par ailleurs la création dans un bref délai d’une police militaire mixte qui aura pour mission de traquer les soldats indisciplinés. « Il est demandé à chaque commandant de prendre ces hommes en mains et de veiller sur la discipline, qui est la mère de toutes les armées », poursuit-il. 

Le major Mak Hazukay assure toutefois que les dispositions sont prises pour que les militaires soient regroupés dans les sites de transit, avant leur déploiement dans leurs positions. « Le déploiement se fait progressivement sur le théâtre des opérations », affirme-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner