RDC : marche des médecins à Bukavu pour exiger leur sécurité

Plusieurs dizaines des médecins ont marché vendredi 20 septembre dans les rues de Bukavu, pour exiger des autorités provinciales plus de protection après le meurtre du docteur Manenga dimanche dernier à son domicile dans la cité d’Uvira. La marche a été organisée après trois jours de service minimum organisé dans les hôpitaux du Sud-Kivu à l’appel de l’ordre des médecins de la province.

A l’issue de la marche de ce vendredi, un mémorandum a été déposé au gouvernorat de province. « Nous voulons une sécurité des médecins. Ce n’est pas possible que quelqu’un qui donne des soins à la population, quelqu’un qui donne la vie à la population soit abattu, sans aucune raison ! », a expliqué le président de l’ordre de médecin dans la province du Sud-Kivu, Fabrice Cikomola.

/sites/default/files/2019-09/200919-p-f-bukavumarche_des_medecins-00.mp3

Un service minimum a été décrété pat l’Ordre des médecins dans tous les hôpitaux du Sud-Kivu, à partir du mardi 17 septembre au jeudi 19 septembre. Les médecins manifestaient ainsi leur colère à la suite du meurtre de leur collègue Dieudonné Manenga, dans la nuit de dimanche à lundi à Uvira, dans des circonstances non élucidées.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner