Ituri : l’ECIDE condamne les massacres des civils à Djugu

Le parti politique Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE) de Martin Fayulu, interpelle les autorités du pays et la MONUSCO, après le massacre, par des assaillants, des civils dans le territoire de Djugu (Ituri). Dans une déclaration politique faite vendredi 20 septembre à Bunia, les cadres de ce parti de l’opposition demandent aux autorités de renforcer la sécuritaire, notamment autour des sites des déplacés, en vue d’éviter des prochaines attaques de ces hors la loi.

« Nous interpellons le gouvernement tant provincial que national ainsi que la Mission des Nations unies au Congo, sur la sécurité des personnes et de leurs biens surtout en Ituri, précisément à Djugu où l’insécurité est devenue comme un mode de vie », a déclaré Xavier Assani, porte-parole d’ECIDE en Ituri.

Il a aussi recommandé à la MONUSCO de renforcer sa sécurité autour des camps des déplacés pour éviter d’autres attaques.

Xavier Assani a demandé aux FARDC de mettre définitivement fin à cette situation d’insécurité « qui continue d’endeuiller les familles de l’Ituri. »

Cette sortie médiatique est faite en commémoration de la journée du 19 septembre dédiée par ce parti politique aux martyrs de l’alternance au pouvoir en RDC.  

La nuit du 18 septembre, a indiqué le communiqué de la MONUSCO, les déplacés concentrés autour de la base temporaire de la MONUSCO à Roe, ont été attaqués, entraînant la mort d’une femme et d’un enfant.

Les assaillants ont été repoussés par l’intervention des Casques bleus, mais dans leur fuite, ils s’en sont ensuite pris au village voisin de Koli, faisant deux morts, puis de Kpatiz, où neuf personnes ont été tuées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner