Ituri : la société civile et les autorités coutumières dénoncent l’arrivée des Mbororo à Biringi

La société civile et les autorités coutumières du secteur de Ndo en territoire d’Aru dénoncent l’arrivée samedi 21 septembre d’un groupe d’éleveurs étrangers Mbororo dans le groupement Biringi. Dans leur déplacement, leurs troupeaux détruisent les produits de champs, indiquent les mêmes sources qui redoutent des conflits avec des autochtones ainsi que des réfugiés soudanais qui vivent dans la région et dont la principale activité est l’agriculture.

Selon le coordonnateur de la société civile locale, Parquet Ausengi, ces éleveurs étrangers, avec leurs dépendants, viennent du groupement voisin de Rungu. Il ajoute que ces gens se sont installés pour l’instant dans deux villages. Il s’agit de Nduzi et Ngabo dans le groupement Biringi.

La présence d’un autre groupe avait été signalé il y a de cela quelques mois à Epi, Kulungu et Munoko Mabé, toujours dans la même entité. Tous viennent du groupement voisin de Rungu.

La Société civile locale dénonce l’arrogance de ce peuple qui refuse d’être identifié par les autorités locales. Ces nomades affirment qu’ils sont à la recherche des herbes pour paitre leurs troupeaux.

La société civile affirme que ces bêtes ont détruit les champs du riz, du maïs et des arachides appartenant aux autochtones.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner