Kongo-Central : une marche des habitants de Matadi pour réclamer la démission du gouverneur Atou Matubuana

La population est descendue lundi 23 septembre matin dans la rue de Matadi (Kongo-Central). Elle réclame la démission du gouverneur de Province Atu Matubwana, impliqué dans un scandale sexuel, a rapporté Louis Roger Nseka, Président des Jeunes autochtones du Kongo, organisateur de cette marche.

« Le gouverneur a démontré son niveau de médiocrité le plus élevé. On ne peut plus espérer de lui. Voilà là où il place la province. Il a entamé notre dignité et notre intégrité est entamé », se désole Louis Roger Nseka.

Il demande au chef de Felix Tshisekedi de le révoquer immédiatement.

« Nous voulons le changement tout de suite. Sinon, que le chef de l’Etat intervienne pour révoquer celui qui a pris la province à genoux », ajoute Louis Roger Nseka.

Il plaide pour le gouverneur soit remis entre les mains de la justice « parce que c’est lui le commanditaire du scandale sexuel » impliquant son assistance, Mimie Muyiya, et le vice-gouverneur, Justin Luemba.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, les internautes ont pu voir le vice-gouverneur Justin Luemba, presque dénudé être accusé de viol, par Mimi Muyita, l’assistante du gouverneur Atou Matubuana. La scène présentait aussi une policière qui maitrisait le vice-gouverneur, sur ordre d’un responsable des services de renseignements. Ému et en pleurs, Justin Luemba citait le nom du gouverneur Matubuana, affirmant ne pas comprendre pourquoi son « grand frère » l’aurait piégé.

Depuis, les deux personnes ont été interpellées à Kinshasa, et suspendues en même temps. L’intérim du gouverneur est désormais assuré par le ministre provincial de l’Intérieur, Marcel Matumpa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner