Nord-Kivu : les activités scolaires paralysées à Goma

Les activités scolaires sont paralysées, jeudi 3 octobre matin sur l’ensemble de la ville de Goma. Les enseignants réclament toujours la concrétisation des promesses faites par le gouvernement pour la gratuité de l’enseignement. Dans les grandes écoles de la place comme l’Institut Mwanga, toutes les portes et fenêtres sont fermées. A côté de cette école, c’est le même décor à l’institut Mandeleo, et à l’institut de Goma.

Cette situation de paralysie a provoqué la colère de quelques écoliers et élèves qui ont manifesté dans les grandes artères de la ville jusqu’au gouvernorat de province.

Mais les manifestants ont été empêché d’accéder au bâtiment administratif par la police.

Toutefois les quelques élèves encore présents sur la scène s’indigent de cette situation, et demandent au gouvernement d’intervenir :

« Les professeurs ont refusé de nous enseigner. Le gouvernement doit faire quelque chose. Nous étions dans les salles de classe, les enseignants nous ont demandé de descendre dans la cour, et puis, ils nous ont demandé de rentrer à la maison. »

Par ailleurs, à l’inspection provinciale de l’EPSP, c’est aussi la paralysie totale des activités. Les militants de l’UDPS y manifestaient pour fustiger le silence coupable des autorités face à la radicalisation du mouvement de grève décrété par les enseignants de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner