RDC : des enseignants de Boma en grève pour dénoncer la disparité des salaires

Les enseignants du primaire observent un mouvement de grève, décrété depuis ce lundi 7 octobre pour dénoncer un écart sensible qu'ils ont observés dans les salaires à la paie du mois de septembre. Le 2ème vice-président de l’intersyndical de l’Enseignement, primaire secondaire et technique (EPST), Jean Tsasa, affirme qu'ils resteront à la maison jusqu'à ce que le gouvernement prenne en compte leurs revendications.

Jean Tsasa indique que les enseignants de Boma exigent l’uniformisation des salaires :

« A Kinshasa, on ajoute 193 000 francs ; à Matadi, on ajoute 139 000 et l’enseignant de Boma, on le considère comme un broussard (en lui proposant) 39 000 francs. C’est inadmissible ! »  

Dans cet extrait sonore, il plaide également pour le paiement des salaires des enseignants et inspecteurs, dits ‘nouvelles unités’ :

/sites/default/files/2019-10/071019-p-f-matadi_ecoles_sans_enseignants_a_boma-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner