RDC : l’armée s’apprête à lancer une offensive contre les ADF

Les FARDC préparent, depuis quelques jours, une grande offensive contre les rebelles ougandais des ADF, accusés de massacres et enlèvements des civils depuis cinq ans à Beni (Nord-Kivu). Sur place, l’armée a annoncé lundi 14 octobre certaines mesures pour permettre aux FARDC de bien mener cet assaut.

Pour les FARDC, ces mesures sont prises pour ne pas exposer les civils comme cible des ADF au lancement des opérations contre ce groupe armé. Le général Sylvain Ekenge, porte-parole adjoint de l’armée, parle de l’interdiction à la population d’accéder à toutes les positions militaires dans la zone opérationnelle de Beni :

« Sur instruction du Chef d’Etat-major général des FARDC, le commandant de la 3e zone de défense a répercuté les ordres au commandant du secteur opérationnel, qui a diffusé un télégramme qui interdit l’accès des civils dans les positions militaires. Tout commandant qui sera surpris dans ses positions avec des civils subira la rigueur de la loi. Donc, il est strictement interdit aux civils d’accéder aux positions militaires. »

Le porte-parole adjoint des FARDC annonce également l’interdiction aux véhicules de l’armée de transporter des effets, qui n’appartiennent pas aux militaires. Selon lui, les véhicules des militaires ne transportent que des rations destinées au militaires, les ravitaillements en termes d’armes et munitions.

« Tout convoyeur, qui sera surpris avec des marchandises autres que les effets militaires, subira la rigueur de la loi », a averti l’officier, assurant par ailleurs que « toutes les dispositions ont été prises pour que les situations qui ont été vécues dans le passé ne reviennent plus. »

Depuis quelques jours, selon des témoins, plusieurs militaires arrivent en renfort dans la région de Beni.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner