Sud-Kivu : l’armée déloge les Maï-Maï de certaines localités de Minembwe

 

Après quatre jours des combats, l’armée affirme avoir repoussé les Mai-Mai à plus de 40 kms des localités environnantes de la commune rurale de Minembwe en territoire de Fizi.

Selon le porte-parole de l’armée à Uvira, le capitaine Dieudonné Kasereka, les miliciens se sont retirés dans la brousse en empruntant plusieurs chemins. Certains se sont dirigés vers Kagembe, d’autres vers Nakiele et d’autres encore vers Irumba, à 17 kms au sud-ouest de Minembwe-centre.

Pour le moment, l’armée « procède au ratissage dans la forêt de Kalonge », affirme le porte-parole de l’armée.

Ce dernier déplore cependant des actes, qu’il qualifie des « terroristes » menés par les miliciens en déroute dans plusieurs villages. « Pendant leur fuite, des maisons ont été incendiées et des bétails emportés » a-t-il déclaré.

Des sources de la société civile dans la zone renseignent que « la situation n’est pas totalement sous contrôle sur certaines routes menant vers la chaîne de Mitumba, dans les moyens et hauts plateaux ».

Il s'agit notamment de la zone comprise entre la localité d’Abala et l’endroit appelé « point zéro », où des hommes armés non autrement identifiés ont été aperçus se dirigeant vers la forêt.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner