Retour progressif des déplacés à Djugu

Nombreux réfugiés congolais et des déplacés internes, qui avaient fui les atrocités de Djugu (Ituri), retournent dans leurs villages d’origine. Selon des sources concordantes, ce mouvement de retour s’observe dans environ quinze localités, à la suite de l’amélioration de la situation sécuritaire dans la région, et les mauvaises conditions de vie dans leurs milieux de refuge. Cependant, plusieurs retournés manquent d’abris et de biens de première nécessité.

Ce retour massif des déplacés et réfugiés est observé dans le territoire de Djugu depuis un mois. La dernière vague d’environ 800 familles de déplacés est arrivée la semaine dernière au village de Rule dans la chefferie de Bahema Nord.

D’autres sont installés au village de Bule et sa périphérie. Selon la société civile locale, environ 40 % de déplacés ont déjà regagné ces entités.

Selon le rapport des humanitaires, plus de 1500 réfugiés congolais, qui avaient fui en Ouganda, à cause des atrocités de Djugu ont également regagné leurs villages d’origine. Il s’agit notamment de Tchomia, Kafe, Nyamamba, Joo au bord du lac Albert.

Mais, la plupart de ces retournés manquent d’abris, leurs domiciles ayant été incendiés ou saccagés par des assaillants. Ils demandent l’intervention du gouvernement et des humanitaires pour leur réinsertion dans les villages. Leurs enfants, qui ont perdu deux années scolaires, ont déjà repris le chemin de l’école.

Les acteurs de la société civile locale plaident pour le rétablissement de la paix dans toute la région pour favoriser le retour de tous les déplacés et réfugiés.

Des sources humanitaires renseignent que les conflits armés de Djugu ont entrainé le déplacement d’environ 7500 réfugiés congolais ressortissants de Djugu et environ 500 000 déplacés internes, qui sont installés dans environ 87 sites en Ituri.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner