La société civile de Beni dénonce l’activisme de groupes armés dans ce territoire

La société civile de Beni ville dénonce l’activisme des groupes armés dans plusieurs localités du territoire de Beni. « En cette période où le Président de la République et les forces armées ne cessent de lancer, en direction de ces groupes armés, un appel patriotique à déposer les armes », indique Kizito Bin Hangi, président de cette structure citoyenne, « les miliciens doivent rejoindre les centres de cantonnement pour leur démobilisation ».

« La société civile coordination de Beni, est en train de dénoncer l’activisme des groupes armés notamment les MaÏ-Maï dans le territoire de Beni mais également dans la ville de Beni. Ces derniers temps presque toutes les localités sont occupées par les Maï-Maï. Quand vous voyez la localité de Batangi-Bingo, vous allez vers la localité de Kabasha, vous descendez vers le groupement Baswagha-Madiwe, et même du côté de Mamove, Maleki, les Maï-Maï sont devenus très actifs », a dénoncé Kizito Bin Hangi.

Il dénonce aussi des corvées que les Maï-Maï imposent aux populations du territoire de Beni.

Ils extorquent des biens de la population, demandent des vivres mais également exigent aux populations un Salongo forcé. Ils imposent des taxes et conditionnent la libération d’une personne arrêtée par le paiement des frais qui varient entre 50 et 100 USD.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner