RDC : l’ONG DYFEGOU exige la réouverture du procès sur les massacres de Beni

La Dynamique des femmes pour la bonne gouvernance (DYFEGOU) exige la réouverture du procès sur les massacres de Beni et l’ouverture des enquêtes pour trouver tous les prêtres catholiques du diocèse de Butembo-Beni kidnappés. Dans un mémorandum adressé au président de la République et dont une copie a été déposée à la mairie de Butembo, la DYFEGOU dénonce l’insécurité, l’impunité et la corruption de la Cour constitutionnelle.

D’après Charline Kenda Kenda, coordonnatrice adjointe de ce regroupement des femmes qui lisait ce document, cette ONG recommande à Félix Tshisekedi ce qui suit :

« De faire de la réforme de la justice votre priorité, en commençant par la Cour constitutionnelle, dont les actes ne sont jamais sans contestation, de matérialiser votre promesse de retour de la sécurité en ville et territoire de Beni avant la fin de l’année 2019. »

La DYFEGOU milite en outre pour la « réorganisation du procès sur les massacres de Beni, pour qu’enfin la vérité éclate » au grand jour.

/sites/default/files/2019-10/201019-p-f-butembo_memorandum_dyfegou_butembo.mp3

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner