Kinshasa : Ouverture d’une conférence internationale sur les solutions durables aux situations des déplacés en RDC

Ce mardi 22 Octobre 19 s’ouvre à Kinshasa la conférence internationale sur les solutions durables aux situations des déplacés en République démocratique du Congo.

Cette conférence internationale est organisée conjointement par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR). Elle connaîtra la participation de plusieurs personnalités de haut niveau.

 

D’après le Représentant régional du HCR, Fafa Attidzah, il y a plusieurs années déjà que « nous discutons de la question des solutions durables aux problèmes de déplacements et les causes, on les a tellement énumérées, elles sont là, c’est aux vues de ces causes là que nous allons discuter avec tous les acteurs pour essayer de trouver des solutions aux problèmes des déplacés et de déplacements ».

Au terme de la conférence il y aura une feuille de route qui sera élaborée et « il reviendra à toutes les parties de se pencher sur la feuille de route et voir dans quelle mesure est-ce que les actions retenues pourraient être mises en œuvre » a précisé Fafa Attidzah.

 

Le Conseiller Juridique régional du Comité international de la Croix Claude Mushobekwa lance un appel à la « bonne volonté de politique des dirigeants de la RDC et les appeler à participer à cette recherche de solutions durables aux problèmes de déplacés ».

D’apres le HCR, les conflits en cours en République démocratique du Congo (RDC) ont provoqué et continuent de provoquer des déplacements internes et externes de populations. En 2017, environ 100 000 Congolais ont fui vers les pays voisins en tant que réfugiés, en raison d'activités généralisées de milice, de troubles et de violences, rejoignant les 585 000 déjà exilés. Les conditions de sécurité en RDC, en particulier dans les parties orientale et centrale du pays, ont continué de se détériorer depuis le début de 2018. De ce fait, la population de réfugiés congolais figure désormais parmi les dix plus importants au monde. Près de 55% sont des enfants, beaucoup traversent les frontières sans être accompagnés ou séparés. Les camps et sites existants dans de nombreux pays d'asile sont saturés et les services de base disponibles sont utilisés à la limite. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner