Kinshasa : l’administrateur de l’hôpital Vijana tué par un policier

L’administrateur gestionnaire de l’hôpital Vijana de Kinshasa a été tué par un policier mercredi 30 octobre sur son lieu de service.

Selon des témoins, le policier faisait partie d’un groupe envoyé pour ordonner aux maçons de poursuivre la construction d’une maison privée dans la concession de cet hôpital public, situé dans la commune de Lingwala (centre de Kinshasa). Face au personnel qui résistait contre cette « spoliation du terrain de cet hôpital par un ancien député », le policier a ouvert le feu, tuant sur le coup l’administrateur gestionnaire.

D’après le commissaire provincial de la police de Kinshasa, Sylvano Kasongo, le policier qui a ouvert le feu est un membre de l’équipe d’escorte du ministre provincial de l’Intérieur, Dolly Makambo. Il précise, en outre, que le présumé spoliateur a été transféré à l’auditorat militaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner