Comment mettre fin au trafic illicite des espèces protégées ?

Les services de contrôle à la frontière du Vietnam et Singapour ont saisi 40 tonnes de pointes d’ivoires et écailles des pangolins sorties de la République démocratique du Congo (RDC), il y a plus de deux semaines.

Dans cette affaire, plusieurs cadres et agents des services de contrôle en RDC ont été interpellés et détenus en prison.

Certains observateurs estiment que cette affaire relance le débat sur l’efficacité du mécanisme de contrôle de l’exportation des espèces protégées en RDC.

Comment réagissez-vous ?

/sites/default/files/2019-11/20191101-pa-especes-proteges-site.mp3

Thème du lundi 4 novembre 2019

La semaine dernière, un motocycliste a été tué par balle par un policier à la suite d’une altercation provoquée par un accident entre deux motocyclistes au croisement des avenues Kabinda et Kasa-Vubu, dans la commune de Kinshasa. Et, un autre cas similaire a été enregistré dans la commune de Ngaba.

Toujours la même semaine, l’administrateur gestionnaire de l’hôpital Vijana de Kinshasa a été tué par un policier sur son lieu de service.

Certains observateurs estiment que cette affaire relance le débat sur la réforme de la police.

Qu’en pensez-vous ?

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner