Beni : l’armée déjoue deux attaques simultanées des groupes armés


Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ont déjoué lundi 4 novembre, deux attaques simultanées des rebelles ougandais des ADF et des Maï- Maï dans le secteur de Beni-Mbau (Nord- Kivu).

Selon les sources administratives locales et celles de la société civile, il s’agit d’une « bande de rebelles des ADF interceptée à Mambiase, à la partie Ouest de Mbau, vers le barrage micro-électrique des prêtres catholiques. »

Pendant que l’armée était à la trousse de ces rebelles de l’ADF, un groupe de Maï- Maï a fait assaut à Mandumbi, au même moment, vers la partie Est, à 2 kilomètres de la barrière de Mbau, ajoutent les sources mêmes sources.

Les FARDC ont aussi traqué ces miliciens Maï-Maï, déjouant ainsi cette deuxième attaque.

Prise de panique, la population a pris la route de Oicha et Mavivi» pour fuir les combats entre l’armée et ces deux groupes armés.

Pour le président de la société civile du territoire de Beni, Janvier Kasayiryo , un calme règne dans le secteur Beni-Mbau, après que les FARDC ont maitrisé cette double menace.

Il appelle également à la prise des mesures de protection des agglométations pour ne pas exposer les populations à ces menacees.

« Il doit falloir que des mesures de protection en termes de ceinture pour la protection des agglomérations soient bien maintenues, de sorte que, pendant qu’on est en opération, que les agglomérations soient bien sécurisées car l’ennemi peut venir frapper », a estimé Janvier Kasayiryo.

Pour lui, s’il s’avère qu’il y ait des récalcitrants, l’armée et les Maï- Maï qui se sont rendus devraient prendre des dispositions pour aller dissuader les autres miliciens encore actifs dans la région.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner