Assemblée nationale : les deux ailes de l’AFDC-A perturbent la plénière

La plénière du jeudi 7 novembre a été perturbée à l’Assemblée nationale à Kinshasa. Les députés nationaux de l'AFDC-A du sénateur Bahati Lukwebo dénoncent le dédoublement de leur parti politique par le bureau de l'Assemblée nationale.

Ils ont pris d'assaut le perchoir de la salle de congrès perturbant ainsi le début de la plénière. Une confusion s’en suivie avec l’autre aile de l’AFDC-A, regroupant des députés restés fidèles à Nene Nkulu.

C'est dans une forte tension frôlant la bagarre que les députés du regroupement AFDC-A ont pu obtenir la parole par motion incidentielle pour dénoncer la « complicité » du bureau de l'Assemblée nationale dans le dédoublement de leur parti politique.

« Nous avons voulu bien nous défendre en plénière. Parce que le bureau a consacré et travaille de connivence avec les dissidents qui sont identifiés sous AFDC-A/FCC. Le FCC était une plateforme électorale qui n’a pas de personnalité juridique. Et nous, nous avons été élus sous le label AFDC-A. nous allons nous prendre en charge en plénière », promet Adèle Zainda, présidente du groupe parlementaire AFDC-A.

La question du dédoublement de ce regroupement politique a été envoyée en commission Politique, défense et sécurité, tel qu'envisagé déjà par la conférence des présidents.

La proposition a été adoptée par la plénière après débat.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner