RDC : des femmes sympathisantes de Bahati Lukwebo exigent la fin du dédoublement de l’AFDC- Alliés

Plusieurs dizaines de femmes partisanes du sénateur Bahati Lukwebo ont manifesté jeudi 24 octobre devant le Parquet général près la Cour de cassation situé dans l’immeuble de la CNSS ex-INSS sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa.

Elles demandent au Procureur général de traiter avec diligence le dossier de dédoublement du regroupement politique AFDC-A, qui oppose le sénateur Bahati Lukwebo et Nene Nkulu, la ministre d’Etat chargée du Travail et de la Prévoyance sociale.

Elles ont déposé auprès du Procureur général de la République un mémorandum sur leurs attentes.

D’après Josette Kaya, un des cadres de l’AFDC-A, ces femmes se sont mobilisées, parce qu’elles en ont assez:

« Nous avons parlé, mais aujourd’hui les mamans ont dit nous en avons assez. Il faut que la justice dans notre pays puisse faire son travail pour qu’on mette fin à cette situation de dédoublement de l’AFDC-Alliés. Nous voulons à ce que l’instauration de la justice se fasse même au niveau de l’applicabilité de la loi. Nous voulons que la loi soit appliquée de manière que l’AFDC- alliés puisse être justifiée par la justice Congolaise». 

Le 18 juillet dernier, Bahati Lukweb,o l’autorité morale de l’AFDC-A, avait déposé une plainte contre le groupe dirigé par Nene Nkulu, qu’il qualifie des dissidents, pour usurpation de pouvoir, abus, débauchage, faux en écriture et imputation dommageable.    

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner