Goma : vote d’un édit sur la protection des défenseurs des droits humains


La province du Nord-Kivu s’est dotée d’un édit portant protection des défenseurs des droits humains. Le document de 14 articles a été adopté à l’unanimité, lundi 11 novembre par la plénière de l’assemblée provinciale.  Les activistes des droits humains en province affirment que ce texte les assure davantage concernant leur protection dans l’exercice de leur travail.

Selon Mbenze Yotama, membre de la commission politique, sécuritaire, administrative et juridique de l’assemblée provinciale, cet édit va promouvoir la liberté d’action aux défenseurs des droits humains qui sont constamment menacés par des services ou forces de sécurité. 

« Nous ne sommes pas sans ignorer ce qui est une réalité en RDC. Les exemples de (Floribert) Chebeya et beaucoup d’autres acteurs activistes, qui ont été arrêtés pour avoir dénoncé. Nous avons cru qu’il eût fallu avoir 14 articles qui sont opposables à tout citoyen congolais. », a-t-il déclaré.

Le membre de la Synergie Tuteteye haki Zetu, une plateforme regroupant une quarantaine d’organisations des droits de l’homme, Pierre Katembo, a aussi salué ce texte :

« Suis heureux parce que désormais je vais commencer à servir les paisibles citoyens sans peur, parce qu’à l’époque on craignait les autorités par ce qu’on n’avait pas un cadre juridique qui protégeait les défenseurs des droits de l’homme au Nord-Kivu. »

Cet édit est déjà soumis au gouverneur de province, qui devrait le promulguer avant son entrée en vigueur.  Le Nord-Kivu deviendra ainsi la deuxième province en RDC, à disposer d’un tel outil juridique ; après le Sud-Kivu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner